Recette : La gâche vendéenne

Recette : La gâche vendéenne

Dans le cadre de la première édition du concours culinaire "La cuisine de chez toi" organisé par Mon P'tit coin gourmand, nous devions présenter une recette régionale traditionnelle qui nous tenait à coeur... Comme je suis (moi, miss Gralette) originaire de Vendée, j'ai donc décidé avec un peu de nostalgie de retrouver quelques saveurs de ma région en réalisant une gâche vendéenne.

Alternative à la brioche, la gâche est plus riche en beurre et en crème, et accompagne parfaitement le café chez la grand-mère tous les dimanches à 16h. Traditionnellement, on prépare la gâche depuis le Moyen-Âge pour Pâques (ce qui tombe plutôt bien vis à vis du calendrier !) ou pour les mariages où le parrain/la marraine l'offrait aux jeunes époux. Comme je ne comptes pas encore me marier dans l'immediat, je vais donc plutôt jouer la carte de la gourmandise pour Pâques !

Voici donc notre recette de gâche vendéenne qui demande environ 20 minutes de préparation, 30 minutes de cuisson, et 4 heures de sieste entre les deux (tradition vendéenne je disais !).

 

  • Les Ingrédients
- 300 g de farine
- 10 g de levure boulangère fraîche ou 1 sachet de levure à défaut
- 3 cuillères à soupe de lait
- 1 cuillère à soupe de crème fraîche épaisse
- 2 oeuf (1 pour la pate et 1 pour la dorure)
- 40 grammes de sucre
- 1 sachet de sucre vanillé
- 50 grammes de beurre mou
- 1/2 cuillère à café de sel
 
  • La Préparation
 
- Dans un saladier verser les 300 grammes de Farine, faire un puit au centre et y verser les 3 cuillères a soupe de lait, l'oeuf, la cuillère à soupe de crème fraiche, la levure (délayée avec un peu de lait si il s'agit de levure fraîche), les 40 grammes de sucre, le sachet de sucre vanillé, la demi cuillère a café de sel (tous les ingrédients sauf le beurre quoi !). Vous pouvez y ajouter un peu d'eau de fleur d'oranger si vous le souhaitez également.
- Mélanger les ingrédients et pétrir à la main en ajouttant progressivement le beurre mou découpé en petits cubes. On cesse de pétrire lorsque la pâte obtient une texture lisse et moelleuse, soit environ une dizaine de minutes. Il est normal que la pate soit collante. (pour les fainéantes, vous pouvez aussi la préparer au robot si vous en avez un).
 
 
- Couvrir la pate d'un torcher et la laisser poser 2 heures loin des courrants d'air et du mistral jusqu'à ce qu'elle double de volume.
- Pétrir de nouveaux pendant 2 minutes puis façonner la pâte pour lui donner sa forme ovale (aussi appelée (en "bâtard") et déposer la sur une plaque recouverte de papier alluminum ou de papier sulfurisé.
 
 
 
- Dorer la gâche avec l'oeuf battu qui reste à l'aide d'un pinceau alimentaire puis laisser la a nouveau reposer pour une sieste de 2 heures ("une petit chuch' d'1h60" comme le disait mon papa avant d'aller dormir l'après-midi).
- Dorer de nouveau la gâche avec le reste de l'oeuf et tracer un trait tout le long a l'aide d'un couteau ou d'une lame.
 
  • La cuisson
 
- On enfourne la gâche dans un four préchauffé à 180°C pendant 25 à 30 minutes.
- Une fois la cuisson finie (la gâche est bien dorée), on la laisse refroidir sur une grille.
- Emmener la gâche le dimanche après-midi chez votre grand-mère pour le café.
- Manger toute la gâche.
- Recommencer le dimanche suivant.

Et voilà !
J'espère que cette recette vous à fait plaisir ou donner envie de venir chez ma grand-mère dimanche prochain !
Recette : La gâche vendéenne
Les Gralettes © 2014-2017 -  Hébergé par Overblog