Lifestyle : les Gralettes, patois vendéen en passant par la Lorraine

Mais qui sont les Gralettes ? Et qu'est ce que c'est que ça qu'une gralette ? Certains nous suivent depuis un moment, d'autres viennent ici ponctuellement ou par hasard, et si toi qui lit ces lignes tu nous découvres tu vas pouvoir te rincer l'oeil parmi toutes nos recettes (regarder ne fait pas grossir, tu peux te resservir à volonté parmi tout ce que l'on te propose !).
 
On vous rédige ce petit article aujourd'hui afin que vous puissiez mieux nous connaitre si ça vous interesse, et aussi parceque le joli blog http://unblondunebrune.blogspot.fr nous a nominé aux "Liebster Awards truc" pour découvrir de nouveaux blogs. On est pas forcément adepte du concept mais on profite de l'occasion pour gratter un peu plus l'envers de la biscotte.
Voici donc les questions qui nous ont été posées et les stupidités "argumentées" que nous y accordons.
Petit à petit, les biscottes font leur nid...

Petit à petit, les biscottes font leur nid...

1. Pourquoi as-tu commencé ton blog ?

 

 

On a commencé www.lesgralettes.com fin octobre 2014 car on se prenait pour des chefs dans notre ridicule petite cuisine d'étudiants avec notre malheureux minifour et ces deux petites plaques éléctriques non réglables. Et puis monsieur est italien, la cuisine il a ça dans le sang, et on adore manger.... le blog était l'excuse parfaite pour nous faire plaisir sans culpabiliser, vous comprenez, quand on fait des gateaux on de bons petits plats c'est pour vous partagez nos recettes, pas juste pour nous goinfrer !
 
2. Penses-tu que le naturel est une mode ? Pourquoi ?
 
Oui et non. Avant le naturel c'était un truc de ringards destiné aux hippies (a prendre avec humour hein), ce qui était aussi en soit une mode. Maintenant cette mode s'est généralisée et c'est trop devenue hype d'être le dieu du recyclage, de poster les photos de sa tomate cerise bio qui pousse dans sa jardinière sur son balcon ou de se laver les cheveux sans shampoing. Après je caricature mais ça a aussi de très bons côtés. C'est a mon avis un mode de vie qui doit être nuancé (inutile de le pousser à l'extrême) et qui doit être adopté par conviction et non "pour être et faire comme tout le monde".
 
3. Comment as-tu choisi le nom de ton blog ?
 
Question interessante puisqu'elle requiert de remonter aux origines de la force pour comprendre. Madame Gralette est vendéenne et n'est venue colonisée la Lorraine, pays des quiches et de la mirabelle, à l'opposé de la cote Atlantique que dans le cadre de ses études et pour se rapprocher de son délicieux monsieur Gralette. Comme c'est elle qui écrit actuellement à la troisième personne, elle a donc la haute autorité sur la gestion du blog et a donc soumis au vote l'unique proposition de "Gralettes", car c'est un mot issu du patois vendéen et qu'elle était nostalgique (un peu). Ce mot fait référence à du pain grillé (biscottes, ou autre, vous comprennez donc mieux notre logo de biscottes à notre image ?), venant du verbe très chaumois de "grâler" que l'on reserver generalement aux touristes qui vont "grillé/brûler/cuir/bronzer" sur nos plages vendéennes l'été.
Et puis les tartines on adore ça alors ça tombe bien.
On avait aussi pensé à "leslardons.com" mais c'était moins bien.

On avait aussi pensé à "leslardons.com" mais c'était moins bien.

4. Pourrais-tu arrêter ton blog demain ? 
Non. Pourquoi ? CF : "le blog était l'excuse parfaite pour nous faire plaisir sans culpabiliser, vous comprenez, quand on fait des gateaux on de bons petits plats c'est pour vous partagez nos recettes, pas juste pour nous goinfrer ! "
 
5. Trouves-tu que l'écologie c'est culpabilisant ? 
 
Oui, l'écologie est en partie devenue du business de notre point de vue qui joue sur cet aspect affectif et culpabilisant (si vous ne jeter pas cette boite dans ce sac jaune, des miliers de pauvres oiseaux rares vont mourir !) pour nous faire adopter des habitudes contraignantes ou nous faires payer plus ou moins directement (impôts, dons, ...) là ou des petits gestes et de meilleures habitudes volontaires suffiraient. Le sujet est mal abordé selon nous : on veut nous faire culpabiliser pour nous forcer a changer, alors qu'il serait plus utile de proposer des solutions et d'eduquer pour que nous changions de nous même voire même sans nous en rendre compte.
 
Langoustine perdue cherchant la mer. Victime de l'écologie. Vendée - Olonne-sur-mer, 2010.

Langoustine perdue cherchant la mer. Victime de l'écologie. Vendée - Olonne-sur-mer, 2010.

6. Es-tu contente d'être la personne que tu es ?
 
Oui. Ne devrais-je pas ? Essaierais-tu de me faire culpabiliser ?
 
7. Crois-tu en l'astrologie ?
Non. Je suis historienne de formation et je ne m'en remet qu'aux faits, dates, sources ecrites, epigraphiques, numismatiques, archéologiques ou iconographiques existantes pour emettre thèse et supposition concernant une science. (Voilà, j'ai détruit toute la poésie du monde.).
On ne crois pas en l'astrologie, en revanche on lit l'avenir dans les poivrons.

On ne crois pas en l'astrologie, en revanche on lit l'avenir dans les poivrons.

8. Quels sont les changements que tu as préféré dans ta vie ces derniers temps ?
 
La fin des examens qui signifie une pause pendant laquelle on va pouvoir faire a manger, manger, vous partager ce qu'on a manger. On a aussi bien aimé remporté le robot ménager KitchenAid du concours de Bernard que l'on devrait recevoir la semaine prochaine et qu'on ne manquera pas de vous présenter. On prédit d'avance que notre futur changement préféré sera celui de la carte du restaurant le Buddha Lounge, notre coup de coeur de Metz, mais comme on ne crois pas en l'astrologie on vous le confirmera une fois testé.
 
9. Que penses-tu du végétalisme ?
 
Une vie sans crème fraiche n'est pas concevable pour les Gralettes. Même si nous faisons quelques efforts pour manger plus light ou nous laisser aller au végétarien de temps à autre (lorsque nous oublions de faire les courses généralement), une vie sans crème et sans oeufs serait synonyme de depression et de lente et douloureuse agonnie alimentaire.
 
10. Combien de temps consacres-tu à ton blog chaque semaine ?
 
Beaucoup trop ou parfois pas assez, tout dépend des semaines. Disons une moyenne entre 5 et 10 heures par semaine selon le nombre d'articles publiés, le temps libre que nous avons et le temps de chargement des photos sur l'ordinateur (qui est monstrueusement trop long).
 

11. Dans deux heures c'est la fin du monde. Que fais-tu ?

Une tartiflette. A deux, en amoureux. Avec une bonne bouteille de gewurztraminer. Santé !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

asciena 07/05/2015 20:34

Il est vraiment marrant cet article, j'ai bien aimé les questions, et aussi les réponses tant que j'y suis beaucoup de dérision :p

asciena 07/05/2015 20:34

Il est vraiment marrant cet article, j'ai bien aimé les questions, et aussi les réponses tant que j'y suis beaucoup de dérision :p

asciena 07/05/2015 20:34

Il est vraiment marrant cet article, j'ai bien aimé les questions, et aussi les réponses tant que j'y suis beaucoup de dérision :p

asciena 07/05/2015 20:34

Il est vraiment marrant cet article, j'ai bien aimé les questions, et aussi les réponses tant que j'y suis beaucoup de dérision :p

Le Petit Blog de Lo 07/05/2015 15:59

Ha ha, vraiment très amusant cet article. Ravie d'en connaitre un peu plus sur toi :)

Les Gralettes 07/05/2015 18:19

Merci, on a essayé de faire ça a notre sauce !

Les Gralettes 06/05/2015 22:49

Nous sommes content que ça t'ai plu. On essaie d'être honnête tout en faisant un peu d'humour ;)

Les Chroniques d'Affi' 06/05/2015 19:02

j'ai beaucoup apprécier tout sa ! merci pour les réponse :)

Les Gralettes © 2014-2017 -  Hébergé par Overblog